/*]]>*/
Skip to main content

De vrais compromis pour de vraies décisions. Le processus décisionnel politique concernant la première correction des eaux du Jura

En 1867, le Parlement fédéral décide que la correction des eaux du Jura est un projet d’importance nationale et le place sous surveillance fédérale. Le jeune Etat fédéral doit endosser un tiers des coûts. Le chemin vers cette décision a toutefois été long – presque quarante ans se sont perdues en discussions et en examens détaillés. Jeremy Trottmann a étudié cette passionnante période et l’a décrite dans le cadre de son travail de master à l’université de Berne.

Commander

Musée du château de Nidau

Jeremy Trottmann, Autraggeber: Schlossmuseum Nidau

Relectures

Leer

Dans son travail de bachelor présenté à l'université de Berne en 2017, Trottmann retrace le processus décisionnel politique jusqu'à la décision tombée en 1867 et, pour la première fois, démontre clairement que cette décision n'était pas uniquement le fruit du travail de personnes telles Johann Rudolf Schneider, « le père de la correction des eaux du Jura », mais que les intérêts divergents des cantons concernés ont largement contribué à reporter aussi longtemps cette prise de décision. 

Christian Rohr
Professeur de l'histoire de l'environnement et du climat, Université de Berne

 

Autres livres

Découvrez les autres livres.

 

Des questions ?

N’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou par courriel !

Contact